Plafonds loi Pinel : quelles sont les sommes ?

Pour être éligible efficacement à la loi Pinel, il faudra respecter certains plafonds. Comme vous le savez, la loi Pinel permet d’obtenir des avantages fiscaux très intéressants. Le but de ce dispositif est d’être le propriétaire d’un logement pour ensuite le louer à des locataires.

Les plafonds varient en fonction des zones

Comme l’expert https://www.immo-nantes.com/loi-pinel-nantes/ l’indique, les plafonds de la loi Pinel sont importants. Ce sont des plafonds à ne pas dépasser pour qu’un propriétaire puisse imposer un loyer, et que le locataire dispose du plafond de ressources adéquat.
  • La Zone C va être pour tout le reste du territoire. Généralement la zone C n’est pas éligible à la loi Pinel. Des exceptions existent, il faudra se rapprocher d’un conseiller en investissement immobilier. Il sera plus apte à vous répondre.
  • La Zone B2 va regrouper toutes les villes qui ont plus de 50 000 habitants. D’autres villes peuvent y être incluses, sous réserve d’avoir eu un agrément spécial par la Préfecture.
  • La Zone B1 : c’est la totalité de toutes les métropoles. Ce sont les villes qui ont plus de 250 000 habitants. D’autres villes font partie de cette liste, comme Annecy, La Rochelle et Chambéry (ce sont des exemples).
  • La Zone A : c’est la zone qui contient les lieux où l’immobilier est très élevé, comme la Côte d’Azur ou l’île de France. Du côté de Genève, il y a une zone française, qui fait partie de cette zone.
  • La zone A Bis : cette zone va représenter Paris avec toutes les 29 communes qui les entourent.